Apologie de Socrate


Livres Couvertures de Apologie de Socrate
4.3 étoiles sur 5 de 43 Commentaires client

Apologie de Socrate de Platon - On accuse Socrate de corrompre, par son art du dialogue, la jeunesse athénienne. On lui reproche de détourner les jeunes gens des opinions communes et de mettre ainsi en question les pouvoirs traditionnels. Platon raconte dans son Apologie le procès au terme duquel son maître fut condamné à mort. Il rapporte la manière dont celui-ci, refusant de recourir au service d'un professionnel de la persuasion, prit en main lui-même sa défense. En choisissant de faire de sa plaidoirie un plaidoyer pour la philosophie, Socrate savait qu'il se condamnait. Refusant de renier la pratique qui donna sens à toute son existence, il préféra mourir en accord avec lui-même. Cette attitude courageuse marqua les esprits. Elle reste aujourd'hui encore la figure fondatrice qui rappelle au philosophe le sens de sa vocation. S'"il faut se rappeler Socrate", comme l'écrit Merleau-Ponty, c'est pour se souvenir que le choix de penser n'est pas celui, intellectuel, d'acquérir des savoirs, mais celui, éthique, de cheminer librement et d'aller jusqu'au bout d'une quête de sens. --Émilio Balturi

Télécharger Livres En Ligne

Détails Apologie de Socrate

Le Titre Du LivreApologie de Socrate
Vendu parLe Livre de Poche
EAN9782253141822
AuteurPlaton
ISBN-102253141828
Nombre de pages89 pages
EditeurLe Livre de Poche
CatégoriesSciences humaines
Évaluation du client4.3 étoiles sur 5 de 43 Commentaires client
Nom de fichierapologie-de-socrate.pdf
La taille du fichier29.66 MB

Le drame originaire de la philosophie - Lire l'Apologie de Socrate, c'est avoir affaire non seulement à un Dialogue de Platon, à la profession de foi du philosophe, ce n'est pas seulement aborder la philosophie par une de ses portes d'entrée commode, c'est aussi retrouver un épisode qui a marqué notre civilisation en lui présentant un de ses drames théoriques originaires, savoir la condamnation à mort de Socrate par les Athéniens. L'Apologie, c'est la défense de Socrate, volontairement à porte-à-faux. Avec les dernières pages du Gorgias, la plus belle défense et illustration de la philosophie comme manière de vivre.